Période des questions – le 7 juin

Question sur le processus d’examen des candidatures au poste de commissaire pendant la période des questions.

Voir texte complet de la période des questions.

Le processus d’examen des candidatures au poste de commissaire

L’honorable Larry W. Smith (leader de l’opposition) : Honorables sénateurs, ma question s’adresse au leader du gouvernement au Sénat. On vient tout juste de me taper sur l’épaule, il y a environ deux minutes, pour m’apprendre que Mme Meilleur a retiré sa candidature pour le poste de commissaire aux langues officielles.

Étant donné les dernières nouvelles, monsieur le leader, je demande ceci : que de véritables consultations aient lieu auprès de chacun des leaders, de chacun des caucus et de chacun des groupes parlementaires du Sénat; que le Sénat et ses membres reçoivent une description du processus qui servira à doter non seulement le poste de commissaire aux langues officielles, mais également les autres postes d’agents du Parlement, car il y en a sept autres; et, enfin, que le processus d’examen des candidatures ne soit ni réalisé ni communiqué aux leaders du Sénat, c’est-à-dire à vous, à la sénatrice McCoy, au sénateur Day et à moi, avant qu’une véritable processus de consultation et rétroaction ait eu lieu entre le cabinet du premier ministre et les leaders du Sénat, de sorte qu’un processus juste, équitable et transparent soit déployé pour le bien des parlementaires et des Canadiens.

Il s’agit d’une demande faite au pied levé, mais je crois qu’elle est importante, compte tenu de ce que nous avons connu. Ce n’est une victoire pour personne, car je crois que nous convenons que le processus comportait des problèmes et des difficultés. L’objectif ici est d’essayer de l’améliorer pour les parlementaires et les Canadiens. Si vous pouviez contribuer à l’atteinte de cet objectif, ce serait très apprécié.

L’honorable Peter Harder (représentant du gouvernement au Sénat) : Je remercie l’honorable sénateur de sa question. Je tiens d’abord à remercier Mme Meilleur d’avoir présenté sa candidature et d’avoir suivi le processus de nomination, qu’elle a décrit comme étant rigoureux et indépendant. Le témoignage qu’elle a présenté au Sénat en faisait partie.

Elle a jugé bon de retirer sa candidature pour éviter de trop détourner l’attention du travail important que fait le commissaire aux langues officielles. Je la remercie d’avoir pris cette décision.

En ce qui concerne le processus en question et la voie à suivre, je tiens à assurer l’honorable sénateur de deux choses. La première est que je transmettrai les questions qu’il a posées au gouvernement. La deuxième est que le gouvernement s’est engagé à rendre les processus de nomination comme celui-ci plus transparents. C’est dans cet esprit que je transmettrai les recommandations et les observations de l’honorable sénateur.