DÉCLARATION par le sénateur Larry Smith: Le ministre des Ressources naturelles à la période des questions au Sénat

Le 16 octobre 2018 – Cette semaine, l’honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles, a pris part à la période des questions au Sénat où le sénateur Larry W. Smith, leader de l’opposition au Sénat, lui a posé d’importantes questions au sujet du projet de pipeline Trans Mountain.
Le sénateur Smith a d’abord demandé au ministre pourquoi le gouvernement ne se préoccupe pas de la gestion de possibles déversements de bitume dilué transporté par pétrolier dans le contexte de l’agrandissement du pipeline Trans Mountain.
Des recherches ont conclu que les répercussions d’un possible déversement de bitume dilué sont semblables à celles d’un déversement de produits pétroliers conventionnels, ce qui signifie que les méthodes de récupération conventionnelles sont efficaces. Par ailleurs, une étude effectuée par le cabinet international de conseil en gestion des risques Det Norske Veritas indique que, moyennant la mise en place de mécanismes de protection adéquate, la probabilité d’un déversement (aussi minime qu’une faction de baril) causé par l’agrandissement de Trans Mountain s’établit à environ un à chaque 237 ans. Dans le pire des scénarios, un déversement se produirait à chaque 2 300 ans.
Si le gouvernement libéral ne s’inquiète pas de l’agrandissement de Trans Mountain ni de possibles déversements de bitume dilué au large des côtes de la Colombie-Britannique, il y a lieu de se demander pourquoi il propose d’interdire les pétroliers le long de la côte nord de la province, une interdiction qui nuirait grandement à la compétitivité du secteur énergétique en Alberta, voire au Canada tout entier.

Nous trouvons rassurant que le ministre ait déclaré que l’interdiction des pétroliers est motivée par l’absence d’infrastructure car cela ouvre la voie à la construction de l’infrastructure nécessaire pour concrétiser les capacités d’exportation du pétrole sur la côte nord-ouest du Canada.

Entre autres, des membres du Caucus conservateur ont posé des questions au ministre Sohi sur les coûts, pour la Colombie-Britannique, du prix du gaz naturel et de la taxe sur le carbone, sur l’annulation d’Énergie Est et sur les graves préoccupations à l’égard du projet de loi C-69.

-30-

Suivez-nous :
Twitter.com/senlwsmith
Instagram.com/senatorlarrysmith
Facebook.com/SenatorLarrySmith

Renseignements (médias seulement) :
Karine Leroux
Bureau de l’honorable Larry W. Smith
Leader du Caucus conservateur du Sénat
613 996-7068
Karine.Leroux@sen.parl.gc.ca